Covid-19Masques et protections




Masque inclusif : ce qu'il faut savoir


Pour toutes les situations où la lecture labiale et l'expression du visage sont importantes dans la relation humaine, des masques inclusifs validés par la Direction Générale de l'Armement sont disponibles sur le marché.

Ce type de masque doté d'une fenêtre transparente en matière plastique présente des capacités de filtration comparable à un masque grand-public, non sanitaire.
Il est particulièrement adapté à certains types de handicaps (auditifs, troubles autistiques) mais aussi pour les professionnels intervenants au contact de jeunes enfants (crèches, écoles maternelles, etc.).
Pour ces besoins, il est préférable d'utiliser ce masque plutôt que la visière qui n'est pas un équipement de protection respiratoire.

Nous vous invitons à vous rapprocher de votre Service de Santé au Travail afin d’évaluer la nécessité de ces dispositifs et leur adéquation avec votre évaluation des risques professionnels.




Le port du masque en entreprise


Afin de limiter la propagation du Covid-19, un renforcement des règles sanitaires en entreprise, notamment eu égard au port du masque, a été annoncé le 18 août dernier par la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Élisabeth Borne (voir le Communiqué de presse). Le port du masque serait désormais nécessaire en entreprise, sauf dans les bureaux individuels.

Cette mesure entrerait en application dès le 1er septembre 2020.


Port du masque en entreprise : quels sont les espaces concernés ?
À partir du 1er septembre, le port du masque sera obligatoire dans toutes les entreprises, hormis dans les bureaux individuels, dès lors qu’une seule personne n’est présente.

Les salariés devraient ainsi porter leur masque dans les lieux clos et partagés où il est possible de se croiser :

  • Open spaces
  • Bureaux ouverts
  • Couloirs et vestiaires
  • Salles de réunion
  • Salles de pause, cafétérias, etc.

 

Cette décision s’appuie sur un avis du Haut conseil de la Santé publique du 23 juillet 2020 et mis en ligne le 14 août, portant sur la transmission du Coronavirus par aérosol, complété d’un récent avis du 20 août 2020 mis en ligne le 25 août dernier.

À noter : cette obligation ne fait pas disparaître pour autant les gestes barrières et autres mesures de protection : lavage des mains, nettoyage des outils, aération régulière, etc.

 

Dans ce contexte, le télétravail reste une pratique recommandée, notamment au profit des travailleurs à risque de forme grave du Covid-19 ou partageant le domicile de personnes à risque de forme grave.

Le port du masque contribuera nécessairement au respect de l’obligation pour l’employeur d’assurer la sécurité et protéger la santé des salariés.

Rappel : Comment bien utiliser son masque


Bon à savoir : un nouveau protocole, baptisé "Protocole national pour assurer la santé et la protection des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19" est attendu dans les prochains jours. Ce protocole qui a vocation à être pérenne remplacera l’actuel "Protocole de déconfinement" publié le 3 mai, et successivement mis à jour les 11 juin, 24 juin et 3 août derniers.


Le gouvernement rappelle le caractère indispensable de la bonne information de l’ensemble des salariés, notamment au moyen du règlement intérieur ou d’une note de service.


Une question ? Un besoin ?
Votre médecin du travail et son équipe restent à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner dans la mise en place des mesures liées à la crise sanitaire.




Fourniture de masques et autres moyens de protection


À noter : dans tous les cas, le port d’un masque doit nécessairement s’accompagner du respect des gestes barrières (se laver les mains, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, ne pas se serrer les mains et éviter les embrassades) ainsi que des mesures de distanciation physique.

 

 

  • Plateforme masques-pme.laposte.fr - Communiqué de presse du Ministère de l'Économie et des Finances du 11/05/2020 et du 19/05/2020
    Cette plateforme a été lancée à l’initiative du Ministère de l’Économie et des Finances, en partenariat avec les réseaux CCI, CMA et des Chambres d'Agriculture, afin d’accompagner le redémarrage de l’activité économique en renforçant l’approvisionnement en masques "grand public" des TPE et des PME de moins de 250 salariés. Fabriqués dans le respect des spécifications fixées par les autorités sanitaires, ces masques en tissu sont lavables et réutilisables 20 fois.




Dons de masques


Afin de centraliser l’ensemble des dons de masques en région et faciliter la gestion des flux :